Installation macOS High Sierra (10.13) : conseils à suivre !

Avant de lancer une installation macOS High Sierra (10.13), nous allons vous guider et vous présenter de précieux conseils pratiques qui vous éviteront le faux pas.

Installation macOS High Sierra (10.13) : vérifier sa configuration

Avant d’envisager une migration de votre iMac, MacBook, Mac mini ou Mac Pro, il convient avant tout de s’assurer que votre configuration matérielle répond aux exigences de macOS High Sierra. Nous vous invitons pour cela à parcourir rapidement notre article intitulé macOS High Sierra (10.13) : configuration nécessaire qui détaille la listes des Mac compatibles ainsi que la liste des apps compatibles macOS High Sierra (10.13). Si votre Mac est à la hauteur mais qu’il manque un peu de puissance, envisagez sans hésiter à investir quelques euros. Vous manquez d’espace de stockage, ne changez pas de Mac, acquérez plutôt un nouveau disque dur interne au format 2,5 » pour MacBook / Mac mini (de 1 à 3 To) ou un disque dur interne de 3,5 » (de 1 à 6 To) pour iMac et Mac chez MacWay qui classe les Mac par modèles pour ne pas se tromper.


Vous manquez de vitesse ? Alors, optez en ce cas pour un disque SSD interne ou externe bien adapté de chez Crucial. Avec un stockage flash ou SSD vous profiterez en outre du nouveau système de fichiers APFS plus rapide que le HFS+ (MacOS étendu). Vous désirez passer à 8 ou 16 Go de RAM, c’est l’idéal pour High Sierra, choisissez un kit d’upgrade mémoire vive pour Mac, etc. Si par malheur votre Mac n’est pas compatible High Sierra, alors consolez-vous avec le nouveau fond d’écran macOS High Sierra !

Installation macOS High Sierra (10.13) : vérifier les apps compatibles

Pour le moment les apps 32 bits sont encore compatibles avec High Sierra mais les apps en 64 bits mieux optimisées et mieux adaptées à l’architecture des nouveaux Mac sont désormais la majorité ! C’est très simple, après macOS High Sierra toutes les apps seront en 64 bits. Du coup, vérifiez bien que toutes vos apps et vos jeux soient bien compatibles avec High Sierra (10.13). Pour cela, allez sur le site de référence Roaring Apps qui liste au fur et a à mesure les logiciels compatibles totalement, partiellement voire pas du tout avec le nouvel OS d’Apple.

Installation macOS High Sierra apps compatibles

Installation macOS High Sierra (10.13) : effectuer une sauvegarde de ses données Time Machine / Clone disque

Vous devez impérativement sauvegarder vos données. Pour cela plusieurs solutions. Vous pouvez effectuer une sauvegarde en passant par Time Machine ou créer un jeu de sauvegarde Time Machine sur votre NAS. Vous pouvez alternativement encore procéder à un clonage de disque qui consiste à créer une image parfaite de l’intégralité de votre disque / partition sur un autre support (en cas de problème on restaure et on retrouve tout à l’identique !). Si vous n’avez que quelques données et applications à sauvegarder alors un copier-coller de vos dossiers personnel (documents, vidéos, images, musique) sur un disque dur externe d’1To de grande capacité peut suffire. Pensez aussi à synchroniser en complément votre espace iCloud Drive, (Photos, Mail, Contacts, signets Safari, Notes, Calendriers, Trousseau d’accès), Google Drive, DropBox. Et, lisez également notre article pour bien sauvegarder vos comptes et courriers électronique d’Apple Mail, etc.

Installation macOS High Sierra sauvegarder donnees

Installation macOS High Sierra (10.13) : choisir le mode d’installation

installation macOS High Sierra en mise à jour (méthode 1)

Cette technique installe macOS High Sierra par-dessus votre ancien Mac OS X ou macOS actuel en mettant à jour vos fichiers systèmes. Vous ne perdrez pas vos données, apps et jeux (et si c’est le cas, vous avez un backup). Nous vous recommandons toutefois de nettoyer votre MacBook en amont afin d’éviter d’éventuels problèmes ou alternativement d’optimiser les performance de votre Mac. Ensuite, pour upgrader votre Mac avec la version finale de macOS High Sierra (10.13), il suffira de cliquer dans le Dock sur l’icône de l’App Store et de télécharger l’OS d’Apple et d’installer le tout sur la partition principale actuelle de votre ordinateur. Si macOS High Sierra ne vous plaît pas, vous pourrez  revenir à votre ancien OS et faire un Downgrade macOS High Sierra (10.13) vers macOS Sierra (10.12).

Installation macOS High Sierra app store

installation macOS High Sierra dual boot (méthode 2)

Vous souhaitez une migration souple ? Alors, pourquoi ne pas installer macOS Sierra (10.12)cote à cote avec macOS High Sierra (10.13) ? Avec le dual boot (double installation). Vous disposez des deux systèmes sur deux partitions différentes. Elles ne se gênent pas et peuvent communiquer (copie de fichiers, d’apps…). Pour passer d’un OS à l’autre, vous utiliserez au démarrage la touche alt ⌥ du clavier sur High Sierra ou Sierra. Vous devrez créer une seconde partition ou ajouter un disque externe et choisir à l’installation cette partition ou ce disque (et non pas la partition principale !). Pour plus d’informations, consultez notre tutoriel Installer macOS High Sierra en dual boot (partition, disque externe…).

Installation macOS High Sierra dual boot

installation propre de macOS High Sierra (méthode 3)

Cette technique consiste à créer une clé USB bootable de macOS High Sierra (10.13) puis à formater votre disque / partition pour repartir sur une installation vierge et saine (donc rapide et optimisée) ! Vous démarrez ainsi avec un MacBook / iMac remis à neuf. Vous pouvez suivre notre tutoriel Installation propre macOS High Sierra (10.13) qui vous aidera pour cette méthode.

installation macOS High Sierra machine virtuelle (méthode 4)

Il existe une quatrième méthode qui permet de tester macOS High Sierra et de se faire une idée, il s’agit de la virtualisation. Vous pourrez voir à votre guise le nouvel OS mais dans de moins bonnes conditions qu’un dual boot ou une installation propre. Créer une machine virtuelle avec Parallels Desktop 12 pour Mac la référence en la matière en suivant notre tutoriel installation virtuelle de macOS High Sierra (10.13) avec Parallels Desktop est très simple. Vous pouvez aussi employer les utiltaires VMware Fusion pour Mac l’autre grand nom du domaine ou bien VirtualBox. La virtualisation a un grand avantage : elle ne modifiera pas votre configuration actuelle (exécution virtuelle de mac OS en fenêtre ou en plein écran). Vous devez toutefois disposer de solides ressources matérielles (processeur, RAM et d’un disque rapide entre autre).

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz